Archives du Mois : juin 2012

Barbecue gâché à Neuville ce 24 juin

Les témoignages de Neuvillois dérangés par les avions affluent alors que l’aéroport a à peine commencé ses activités. Très peu d’avions y sont actuellement basés et c’est déjà très dérangeant. J’y étais moi-même ce 24 juin juste en face de l’aéroport alors qu’on tentait de se faire un barbecue à l’extérieur plusieurs avions sont passés directement au-dessus de la maison avec grand bruit. C’est vraiment insupportable. Une citoyenne me faisait part qu’elle s’est fait réveiller par un avion qui survolait le village à très basse altitude il y a deux semaines. Une autre me disait avoir eu très peur sur son cheval lorsqu’un hélicoptère a surgit encore là très bas en apeurant son cheval au bord de la panique la semaine dernière. D’autres voient leur maison survolée de façon très bruyante des douzaines de fois par jour les weekends et ce n’est que le début, imaginez dans quelques années… Le cauchemar!

Voici quelques photos d’avions très bas au-dessus de notre propriété le weekend dernier. Plusieurs de ces avions nous ont dérangés énormément en surgissant directement  au-dessus du toit de la maison pendant que nous mangions dehors juste devant la maison. En consultant le registre des aéronefs on peu savoir qui est le propriétaire de chaque avions: http://wwwapps2.tc.gc.ca/Saf-Sec-Sur/2/ccarcs/aspscripts/fr/courant.asp

Parfois on doit aussi consulter le registre des entreprises lorsqu’il est immatriculé au nom d’une compagnie: http://www.registreentreprises.gouv.qc.ca/en/

J’ai réussi à relever les marques suivantes:

C-FNPC: un certain Serge Tremblay de Québec selon le registre des aéronefs.

C-GEZK: un piper 1976 immatriculé au nom de Denis Gauvin de St-Rédempteur. Il était membre de Neuville Aéro, la compagnie des promoteurs de l’aéroport

C-FTTH:  un CESSNA de 1971 immatriculé au nom d’une compagnie nommée CFTTH INC. Le registre des entreprises nous apprend qu’il s’agit d’un certain Marcel Fréchette de St-Nicolas.

C-FWPL: Le registre des aéronefs nous dit qu’il est immatriculé au nom d’un certain Philip Lane de Candiac.

C-FRIZ: l’avion de Raymond Carpentier, un des promoteurs de l’aéroport et aussi un des propriétaire du club de golf Le Grand-Portneuf avec son frère Jean-Marc Carpentier aussi promoteur de l’aéroport.

Pour des plaintes de vol à basse altitude

N’oubliez pas la procédure pour faire des plaintes de vol à basse altitude: prenez en note le numéro de l’avion.

Vous pouvez vous rendre sur le registre des aéronefs pour vérifiez votre numéro pour confirmer de quel avion et propriétaire il s’agit http://wwwapps2.tc.gc.ca/Saf-Sec-Sur/2/ccarcs/aspscripts/fr/rechercherapide.asp (entrez le numéro dans le champs intitulé “marque” et vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire.).

Ou simplement par le numéro, vous pourrez faire une plainte à transport canada avec les infos sur ce lien: http://www.tc.gc.ca/fra/quebec/aerodromes-bruit-1609.htm

Voici ces infos pour les plaintes à Transport Canada:
Téléphone : 514-633-3252
Télécopieur : 514-633-3052
Courriel : aerodromes.quebec@tc.gc.ca

 

Avion à très basse altitude au-dessus d’une maison à Neuville.

Encore un avion qui passe directement au-dessus d’une maison à Neuville. remarquez en-bas à gauche, on voit l’ombre de l’avion de façon très définie indiquant la basse altitude de l’avion. C’est dangereux, bruyant et l’essence au plomb de ces avions est est beaucoup plus polluante que l’essence des autos des années 80 qu’on a pourtant interdite à cause de sa trop grande toxicité. Sans compté qu’en 2012 (oui cette années) on a découvert que le plomb était 2 fois plus toxique que l’on croyait.

Lac à la Tortue: le recours collectif devant les tribunaux.

Décollage incertain à Neuville… À la Une de La Terre de Chez-Nous

Le dossier de l’Aérodrome de Martin Mercier, Jean-Marc et Raymond Carpentier, Steve Sénéchal et cie à Neuville est loin d’être clos pour les citoyens de Neuville. Le tout se jouera devant le tribunaux. L’article parle aussi du mécontentement de l’UPA qui appui les citoyens de Neuville. (Voir l’immense liste de nos appuis ici).
« Ceux qui prétendent que c’est terminé font de la diversion. C’est devant les tribunaux que ça va se jouer, quoi qu’en dise le ministre Lebel », résume le porte-parole du mouvement citoyen, Me Robert Jasmin.
Philippe Alain, président du syndicat local de Neuville au sein de l’Union des producteurs agricoles (UPA), n’esquive pas la question. « On suit le dossier. On en a parlé le printemps dernier », précise-t-il.
Il tient à rappeler que les membres du syndicat local « ne sont pas heureux que ça se fasse là » (à Neuville), la construction de l’aérodrome. « Nous n’avons pas été consultés », soumet-il.
Décollage incertain à Neuville… – La Terre de chez nous
www.laterre.ca
Les opposants au projet d’aérodrome de Neuville contredisent le ministre fédéral des Transports, Denis Lebel, selon qui le dossier serait définitivement « réglé ».

Gaston Lepage frôle la mort

Gaston Lepage, qui a très hâte de venir jouer à Neuville avec ses joujoux volants, vient de s’écraser, passager à bord d’un hydravion. Peut-être à l’avenir va-t-il réfléchir un peu plus sur la sécurité des ces engins surtout avec une maison en bout de piste…

Bin oui M. Lepage! Il peut se produire la même chose avec un automobile comme vous dites, sauf qu’en auto, tu passe pas au-dessus des maisons et tu peux t’arrêter pas mal plus facilement sur le bord de la route en auto.

J’ai aucun problème avec des gens qui veulent risquer leur vie tant qu’ils se tiennent loin de ceux qui ne veulent pas risquer la leur.

Gaston Lepage, m’a traité de fourbe lorsque je lui ai posé des questions sur la sécurité d’avoir une maison en bout de piste comme à Neuville. Lui qui en 2009 disait trouver une telle situation “ridicule” sur un forum ou tous les pilotes s’entendaient pour dire que c’était un danger mortel. Mais aujourd’hui, M. Lepage défend ses amis de l’aéroport de Neuville où une piste vient d’être construite enlignée à quelques centaines de pieds directement sur une maison qui est là depuis 17-18 ans. J’espère que des pilotes du dimanche n’iront pas à Neuville s’écraser sur la maison en bout de piste! Que serait-il arriver M. Lepage si cet avion avait été un avion standard et que vous aviez décollé de Neuville? Les gens de la maison en bout de piste seraient peut-être morts?

http://www.journaldemontreal.com/2012/06/11/lepage-la-echappe-belle

Et ce n’était pas la première fois que M. Lepage voit la mort en face à cause d’un hydravion. Il était là lors de l’écrasement de Marie-Soleil tougas.

Denis Lebel méprise les gens de Neuville.

Voici un message adressé à Denis Lebel, Ministre Fédéral des transports:

Bonjour M. Lebel,

J’aimerais savoir ce que vous avez contre les gens de Neuville. D’un côté vous dites au congrès de la FCM que vous êtes d’une “grande disponibilité” pour travailler avec tous les maires du Canada, mais lorsque vient le temps de parler de Neuville, et de rencontrer son maire, vous n’êtes plus disponible. Donc vous nous dites carrément que vous méprisez les gens Neuville. J’aimerais savoir pourquoi? Si vous les rencontriez, vous verriez rapidement que ce sont des gens qui ne méritent pas d’être méprisés de la sorte.

Je me réfère à cet article.

Toujours plus de d’appuis et de citoyens interpellé contre l’aéroport.

Article dans le Soleil ce matin: toujours plus d’appuis et de citoyens interpellés contre l’aéroport de Martin Mercier, Raymond et Jean-Marc Carpentier, Steve Sénéchal et cie.

Un autre weekend infernal pour plusieurs.

L’aéroport de Martin Mercier, Raymond et Jean-Marc Carpentier, Steve Sénéchal et cie a seulement 2 clients à date (2 avions basés à Neuville). Et déjà c’est l’enfer pour plusieurs citoyens. Imaginez dans seulement quelques années quand cet aéroport grandira et aura peut-être plus d’une centaine d’avions basés… Soit probablement ce même trafique fois 100?! L’enfer fois 100?!

Ce weekend, des citoyens de Neuville en colère de s’être fait réveiller par des avions en rase motte. Et plusieurs avions qui passent très souvent trop proche des toits. C’est un dérangement hors de l’ordinaire. Dire qu’ils ont à peine 2 clients basés sur place à date… Les citoyens réclament justice et que cet aéroport ferme sur le champs. Voici des photos prise à partir d’une maison où les avions passaient beaucoup trop proche ce weekend.

Cliquez la photo pour voir plus grand.

“Vivre en Absurdistan” publié dans le Soleil

Le texte d’opinion de M. Jasmin se retrouve aussi maintenant dans le Soleil.

Vivre en Absurdistan

Un OSBL pour sauver Neuville