À Lac-à-la-Tortue, le recours collectif fait des vagues

Le dossier du recours collectif de $51 millions contre des hydravions à Lac-à-la-Tortue est suivi de près par les gens de Neuville.
.
Liliane Guay, présidente de la Coalition contre le bruit, dénonce les propos émis par la CCIS cette semaine. En effet Mme Déziel présidente de la CCIS, mal informée du dossier disait froidement que “plus on appuie les entreprises, plus je suis heureuse” sans tenir compte le moindrement des résidents dont la valeur des propriétés, elle, perd beaucoup économiquement parlant, alors que l’apport économiques des hydravions touristique est nulle (selon la Table tourisme du Centre local de développement de Shawinigan).
.
Loin de faire de la mauvaise publicité à la ville de Shawinigan, ce recours collectif montre au contraire que les gens de cette ville ont à coeur de conserver la qualité de vie de leur ville. Car une ville sans qualité de vie ne peut qu’être appelée à mourir.
.
Écoutez aussi l’extrait audio d’une émission avec Mme Veillette et Déziel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>