Un protocole impossible à respecter?

Tel que spécifié au Protocole d’Entente de Neuville, Neuville Aéro, avait l’obligation de :

Article 2 : fixé le plancher de vol à 1350 pieds ASL pour diminuer les inconvénients et nuisances.

Article 5 : Mettre en place les procédures de vols à 1350 pieds ASL pour les circuits de vols au Nord.

Article 9.7 : D’intégré promptement au Supplément de Vol Canadien (CFS) les dispositions et procédures pertinentes contenues au présent Protocole selon la Règlementation de l’Aviation Canadien (RAC)

Le Protocole de Neuville a été mise en place parce que les autorités de la ville ne pouvaient pas empêcher le projet des promoteurs, il visait principalement l’encadrement des nuisances avec un PLANCHER de vol de 1350 pieds ASL ce qui voulait dire 1350 pieds minimum au-dessus de la mer. Aujourd’hui, il semble que Transports Canada, Nav Canada et les promoteurs n’entendent pas et/ou ne peuvent  tout simplement pas respecter l’Entente Protocolaire car le CFS exige un PLAFOND de 1300 pieds.

Aussi les clients de Neuville Aéro vont enfreindre le RAC 602.14 si ils empruntent les circuits au Nord de l’autoroute 40.

Le nombre de décibels émis de ces aéronefs (Avion à piston, Hélicoptère) qui volent actuellement à environ 500-900 pieds, sont nettement au-dessus du seuil de tolérance de l’humain.

Les familles qui vivent dans les centaines de résidences au Nord de l’autoroute 40 ne pourront pas tolérer de telles nuisances sonores. Des recours collectifs sont donc à prévoir dans un avenir prochain.

Et dire que la  mission première de Transports Canada est de favoriser un Transports Aérien sécuritaire et respectueux de l’Environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>