Archives du Mois : octobre 2012

Texte d’opinion dans le Courrier de Portneuf.

Voici une reproduction intégrale d’un texte d’opinion d’une lectrice paru dans le courrier de Portneuf:

Y-a-t-il un pilote dans l’avion?

Les promoteurs de l’aéroport de Neuville disent construire selon le cadre légal en vigueur. Un cadre possède normalement 4 angles droits, donc essayons de voir ensemble sous lesquels de ces angles l’encadrement de ce projet par une autorité compétente se fait.

Premier angle : la municipalité Lire la Suite

Aéroport de Neuville : le maire Gaudreau exige un ministre responsable du dossier

La municipalité de Neuville réclame l’intervention du gouvernement de Pauline Marois dans le dossier controversé de l’aéroport. Dans une lettre envoyée au bureau de la première ministre et dont Radio-Canada a obtenu copie, le maire Bernard Gaudreau demande au Parti québécois de désigner un ministre responsable du dossier. Lire la Suite

Aéroport à Neuville: rectifications

Brillant texte d’opinion publié dans le Soleil:

Le Soleil

Beaucoup de gens croient que le protocole d’entente de Neuville signifie une acceptation du projet par la Ville, or il faut savoir que cette entente protocolaire est l’aboutissement de plusieurs démarches infructueuses de la part du conseil municipal. Voici ce que j’ai pu lire dans les différents journaux depuis le début de cette malheureuse histoire. Lire la Suite

Avions à Neuville: les opposants démontrent que respecter à la fois l’entente avec la Ville et la réglementation fédérale est impossible

Brillant article dans Info-Portneuf aujourd’hui:

Actualités
Écrit par Charles Laviolette
Lundi, 01 Octobre 2012


Alors que la Fédération québécoise des municipalités et le ministère des Affaires municipales du Québec appuient une résolution déposée par la Ville de Neuville pour prévenir l’établissement d’aéroports au Québec sans consultation de la population, le Comité neuvillois pour la défense du bien commun attire l’attention sur le fait que les avions décollés de l’aéroport de Neuville ne peuvent à la fois respecter le protocole d’entente signé avec la Municipalité et la réglementation fédérale. (cliquez pour la suite)