Le Neuvillois Vol. 1, No 3 Été 2013

Bulletin Citoyen

10 000 $ de récompense!

On se croirait dans un western!
À la suite des actes de vandalisme perpétrés sur le site de l’aérodrome, monsieur Martin Mercier, le président de Neuville Aéro distribue des étoiles de Shérif à tout le monde et offre une prime de 5 000 $ à toute personne pouvant identifier le ou les coupables. Si le Comité était aussi riche que lui, il porterait la mise à 10 000$! Malheureusement, nous avons d’autres priorités comme l’aide financière aux deux citoyens qui poursuivent Neuville Aéro.

Notre opposition à l’installation de cet aérodrome n’a d’égal que notre opposition à tout geste de vandalisme. Ce n’est pas parce qu’un sympathisant farouche en faveur de l’aérodrome a volé des dizaines de pancartes chez autant de citoyens l’été dernier, que nous devons utiliser les mêmes moyens illégaux pour faire valoir nos idées.

Lorsque les pancartes de Transport Québec indiquant le chemin de l’aéroport ont été déboulonnées en 2012 (et non volé ou détruit, ce qui aurait été du vandalisme), en plein jour et sous les applaudissements des passants, elles ont été remises aux autorités municipales dans l’heure, avec le message de les retourner au ministère. Ce qui a été fait. Depuis, le ministère a jugé bon de ne pas les remettre en place.

La population opposante
Dans un feuillet que nous avons reçu de Neuville Aéro, on tente une manœuvre vieille comme le monde : on veut marginaliser les opposants à l’aéroport en faisant appel à la population comme si les opposants n’en faisaient pas partie.

Les promoteurs semblent avoir de sérieux problèmes de vision ou alors, ils sont complètement coupés de la réalité. Mais on ne doit pas leur en vouloir, car ils ne sont pas d’ici. S’ils étaient Neuvillois, ils sauraient que c’est par une quasi unanimité que les citoyens et leurs élus se sont opposés à leur projet. Ils sauraient en somme que les opposants sont la population.

Des gens de coeur
Disons-le autrement pour que nous soyons bien compris : les opposants sont des hommes et des femmes d’ici qui ont à coeur le développement harmonieux de leur communauté et qui croient encore aux vertus de la démocratie. Ces mères et pères de famille sacrifient des heures de loisir pour exiger des dirigeants politiques de modifier rapidement la législation pour assurer l’égalité de tous devant les lois ; il n’est pas normal que le commun des mortels doive se procurer une autorisation pour construire un cabanon alors que certains autres peuvent impunément se construire des infrastructures sans autorisation sous prétexte qu’ils fréquentent les dieux dans les cieux!

À force de planer dans les hauteurs, les gens de Neuville Aéro oublient qu’ici, sur terre, à Neuville Qc, vivent, aiment et travaillent des gens réels et que dans leurs loisirs, ils respectent les exigences du vivre-ensemble. Les gens d’ici ne veulent pas sacrifier leur qualité de vie pour faire plaisir à des gens d’ailleurs qui, un jour, ont choisi notre territoire pour satisfaire leur petit plaisir. D’où l’opposition de la population. Ou, si vous préférez, la population opposante.

Constatez vous-même!
Voyez la subtilité de Neuville Aéro qui découpe sa photo à l’intention des Neuvillois, de manière à exclure de VOTRE vue, la maison des Simard en bout de piste et le quartier résidentiel avoisinant (subissant les vols à basse altitude des décollages/ atterrissages). Fabuleuse vue de l’esprit! (cliquez l’image pour l’agrandir).

Quelques questions!

Nous nous interrogeons quelque peu. Si on exclut le cas d’un illuminé irresponsable, comment expliquer qu’un opposant de la population ait pu avoir l’idée de faire du vandalisme à l’aéroport et de plus en signant son oeuvre avec un « Non à l’aéroport » ?

Se peut-il que cette personne ait tenu à ce que tous les soupçons se portent sur un opposant? Et pourquoi maintenant, et non pas avant, durant les deux dernières années? Pourquoi maintenant alors que les nouvelles sont relativement bonnes (pour la population s’entend);

• alors qu’il n’y a pas de nouveaux clients en vue pour le promoteur;

• alors que les Ailes québécoises se sont fait offrir un nouveau terrain à Jean-Lesage;

• alors que notre levée de fonds connaît un grand succès;

• alors que nous venons de recevoir une liasse énorme de documents demandés à Transports Canada en vertu de la loi d’accès à l’information;

• alors que les travaux sur le site sont au point mort; 

• alors qu’à voir le document distribué à la population, il semble clair qu’un vent de panique souffle dans le camp des promoteurs?

Nous ne concluons rien. Nous ne faisons que nous poser des questions.

…et les suspects ?
Neuville Aéro persiste à affirmer que le ou la coupable du vandalisme se trouve parmi les opposants. Compte tenu du nombre d’opposants, l’enquête risque d’être longue. Ne pensons qu’aux 1 200 Neuvillois qui ont signé la pétition  d’opposition, aux 125 députés de l’Assemblée nationale, aux élus municipaux de Neuville, à Justin Trudeau, à Denis Coderre, à Thomas Mulcair, à la députée de Portneuf, à tous les délégués de la Fédération québécoise des municipalités et… tous les autres que l’espace dont nous disposons ne permet pas de nommer ici.

Le Neuvillois est un Bulletin citoyen préparé bénévolement par
le Comité Neuvillois de défense du bien commun et distribué grâce à la contribution d’un citoyen de Neuville.
« L’opposition entre les hommes qui ont et ceux qui sont a de tout temps existé. » William James

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>