Sécurité et intérêt public à Neuville, voici les faits!

Face à face évité de justesse à l’aéroport de Neuville, l’insouciance du ministère des Transports du Canada provoque de l’inquiétude.

Les résidents des zones habités de Neuville, qui demeurent et vivent chaque jour dans une zone dite ‘’non Bâtie’’ par un fonctionnaire de Transports Canada, sont très inquiets!

En effet, atterrissage d’urgence, entrée non autorisée dans l’espace aérien de CYQB (Jean-Lesage) et autres… le nombre d’incidents (CADORS) chez Transports Canada dans les environs de Neuville a littéralement explosé  depuis l’arrivée de l’aérodrome privé et non contrôlé CNV9 (Aéroport Neuville).

Le dernier en liste et non le moindre, est un face à face éviter de justesse le 14 décembre 2013, sur la piste non contrôlé de l’Aéroport Neuville. Cependant bien que le témoignage obtenu du pilote fautif, nous glace le sang dans les veines, atterrissage et décollage se font dans le même sens et en même temps semble-t-il, sans aucun contrôle externe. Cet incident est non enregistré et même possiblement inconnu de Transports Canada, donc il ne fait pas partie des CADORS enregistrés pour CNV9 (Aéroport Neuville).
En 2011 pour Transports Canada, Neuville est déjà un site problématique qui nécessite des procédures à suivre, à cause de… la sécurité et l’intérêt public :

Il faut dire aussi que dès le départ, les contraintes opérationnelles étaient déjà présentes pour le site de Neuville. Que ce soit la proximité et le plafond limité sous l’axe d’approche de Jean-Lesage, ou encore les circuits de vols au-dessus des zones habitées, déjà en Juin 2011, Transports Canada exigeait que des procédures de vol soient absolument mise en place. (Source documents obtenus via la loi d’accès à l’information : P.200035)

En Juillet et en Octobre 2011, les élus de Neuville s’inquiétaient de la sécurité de leurs citoyens advenant l’implantation d’un aérodrome privé, non contrôlé et pour des vols d’hélicoptères au-dessus des zones habitées. Malheureusement du côté de Transports Canada, au lieu de mentionner que les hélicoptères utilisaient un site d’entrainement contraire aux recommandations de sécurité de leur ministère et que ce site présente des contraintes opérationnelles, ils ont plutôt répondu que les terres agricoles de Neuville étaient  l’endroit rêvé pour les écoles de pilotage! (Source documents obtenus via la loi d’accès à l’information : P.200692)

Le 10 mai 2012, dans une communication avec Transports Canada, M. Mercier confirme que les promoteurs doivent rencontrer Nav Canada suite aux incidents (CADORS) et Il mentionne lui-même que l’espace aérien à l’ouest de la zone CYQB n’est pas assez sécuritaire. Selon lui, les aéronefs de Neuville et de Jean-Lesage pourraient utiliser les mêmes corridors aériens sans le savoir! (Source : documents obtenus via la loi d’accès à l’information: P.200332)

Ensuite le 30 Mai 2012, contrairement à ce que M. Thériault de Transports Canada laissait sous-entendre au départ à la municipalité et aux promoteurs, il est écrit que Nav Canada, les contrôleurs de Québec et le terminal de Québec mentionnent tous au président de Neuville Aéro que L’AÉRODROME DE NEUVILLE  DOIT ÊTRE ENRIGISTRÉ avec une fréquence radio et cela, le plus rapidement possible! (Source documents obtenus via la loi d’accès à l’information : P200419)
Un Espace trop restreint?

Le 11 Juillet 2012, les promoteurs avouent ne pas respecter le Protocole de Neuville à Transports Canada et ils mentionnent qu’ils souhaiteraient faire changer la base de l’espace Aérien appartenant à Jean-Lesage de 1400 @ 1500 pieds ASL avec forcément, NAV CANADA !  (Source documents obtenus via la loi d’accès à l’information : P.200525)

Donc en résumé, déjà en 2011-2012 Transports Canada et les promoteurs conviennent que l’espace est très restreint et potentiellement, source de conflit.

Depuis 2012,  il faut savoir que le nombre d’incidents aériens (CADORS) a explosé dans les environs de Neuville. (Référence site web relatif de Transports Canada)

Il semble que Transports Canada et les promoteurs avaient de bonnes raisons de s’inquiéter pour la sécurité à Neuville mais…Le ministre Lebel n’a jamais voulu intervenir! Pourquoi?


Questions importantes :

Pourquoi Transports Canada et le ministre Lebel n’ont  jamais considéré la volonté des élus, l’intérêt public et la sécurité dès le départ à Neuville ?

Pourquoi ont-ils permis l’implantation d’un aérodrome privé et non contrôlé, à moins de 200 mètres d’une famille à Neuville?

Pourquoi ont-ils laisser s’implanter cet aérodrome privé sans certification à Neuville avec tous les contraintes opérationnelles maintenant connues et contre la volonté de la population?

 

Une réponse pour Sécurité et intérêt public à Neuville, voici les faits!

  1. Nicolas Dupond

    C’est tous simplement une vrai honte et une injustice flagrante pour les familles de Neuville si on compare à Parkland County. Transports Canada n’a jamais considéré l’intérêt public, et pourtant tous est en place pour que la tragédie frappe. Pourquoi le ministre Lebel à t-il protégé les promoteurs de Neuville et surtout qu’a-t-il dit aux ministres Provinciaux qui lui ont payé visite le 14 mai 2012? La circulaire d’information de Transports Canada fait contraste avec ce que le ministre laissait sous entendre. Alors que s’est-il passé?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>