Des travaux suspendus à l’aérodrome de Neuville

Avis de non-conformité émis par le ministère de l’Environnement! Les travaux sont au point mort à Neuville! Les avis de la ville suivront.

À la radio de radio-canada:

Aussi un article dans le Soleil ici: Aérodrome de Neuville: travaux secondaires stoppés par l’Environnement.

Et sur le site de Radio-Canada:

<br />Le ministère de l'Environnement a forcé l'arrêt des travaux d'agrandissement à l'aérodrome de Neuville. Il y a un mois, les promoteurs ont reçu un avis de non-conformité parce que le chantier a été entrepris sans les autorisations requises.

Des travaux suspendus à l’aérodrome de Neuville

Le ministère de l’Environnement a forcé l’arrêt des travaux d’agrandissement à l’aérodrome de Neuville. Il y a un mois, les promoteurs ont reçu un avis de non-conformité parce que le chantier a été entrepris sans les autorisations requises.

Les travaux de prolongement d’un chemin d’urgence en bout de piste se faisaient à proximité d’un cours d’eau, dans une tourbière, sans l’aval du ministère de l’Environnement.

Même si l’aéronautique et l’emplacement de l’aérodrome relèvent du fédéral, le ministère de l’Environnement rappelle que les travaux sont assujettis aux lois provinciales et aux règlements municipaux.

Les propriétaires s’exposent à des amendes allant jusqu’à 10 000 dollars pour chaque journée de travail.

Les élus de Neuville vont se rencontrer ce matin pour décider si des avis d’infraction seront remis en vertu des règlements municipaux.

« On va sans doute émettre des constats d’infraction, explique le conseiller responsable du dossier, Dominic Garneau. Il y a plusieurs constats qu’on pourrait émettre. On sait qu’il y a un puits qui est fait sans permis. En fait, il n’y a aucun travail qui a été fait avec un permis sur ce site-là », dit-il.

Neuville Aéro affirme s’être conformée à la demande du ministère de l’Environnement, en cessant la poursuite des travaux.

L’un des actionnaires, Jean-Marc Carpentier s’engage à effectuer une caractérisation des sols en cas de reprises du chantier. Toutefois, il n’a pas l’intention de demander des permis à la municipalité de Neuville pour poursuivre les travaux.

Selon Neuville Aéro, la municipalité ne cesse de lui mettre des bâtons dans les roues.

Les opposants satisfaits

Pour les citoyens opposés depuis le début à l’implantation d’un aérodrome de Neuville, l’intervention du ministère de l’Environnement est une bonne nouvelle.

« C’est une victoire effectivement pour nous, affirme Jean-Pierre Lorrain. Il faut que les lois s’appliquent et que les règlements soient respectés par les promoteurs qui prétendaient que les lois ne s’appliquaient pas pour eux. »

« C’est majeur pour eux, pour leur phase d’expansion qui était projetée », ajoute-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>