Archives du Mois : mars 2015

Faites entendre votre voix par Transport Canada et son conseil consultatif

Vous avez peut-être appri par les médias que Transport Canada a soumis une proposition de modification de la réglementation à laquelle sont assujettis les aérodromes. Son objectif principal est d’encourager un aménagement et une exploitation plus responsables de la part des promoteurs d’aérodromes privés. La proposition est présentement soumis à conseil consultatif (le CCRAC, composé de membres du gouvernement et de l’aviation).

Cliquez ici pour voir l’avis en question( l’avis #2013-014) concernant cette proposition sur le site de Transport Canada.

Plusieurs organisations de pilotes et partisans de l’aviation s’opposent à ces changements car ils jugent la nouvelle réglementation proposée trop stricte. Les partisans de l’aviation en désaccord avec l’objectif du fédéral sont invités à faire pression auprès du gouvernement.

Nous on considère que les lois et règlements qui ont été adoptés en vue de favoriser l’INTÉRÊT PUBLIC devraient être respectés par tous les individus car nous sommes tous égaux devant la loi!

Vous aussi avez un droit de parole sur cette proposition règlementaire et vous avez jusqu’au 8 AVRIL 2015 pour faire parvenir vos commentaires.  LES COMMENTAIRES SUR CET AVIS (mentionner le #2013-014)  PEUVENT ÊTRE ENVOYÉS PAR ÉCRIT À : Coordonnées du CCRAC : carrac@tc.gc.ca

SVP écrivez-leur en grand nombre.

 

Encore un écrasement à l’aérodrome de Neuville ce matin.

Encore un écrasement à l’aérodrome de Neuville ce matin (ça fait 2 en aussi peu que 4 mois). Les occupants de la maison en bout de piste qui ont été forcés d’endurer une piste de décollage enlignée sur leur maison à moins de 200 mètres l’ont encore échappé bel! À quand la démolition de cet aérodrome, véritable danger publique?

Radio-Canada dit qu’il n’y aucun blessé mais d’autres médias font part de blessés, qui peuvent d’ailleurs être vus en civières sur plusieurs photos. Le même média parle aussi d’un atterrissage forcé, mais il s’agit bien d’un écrasement: l’avion semble une perte totale…

Les lobbys pro-aviation ne veulent pas que les intérêts locaux priment sur celui des promoteurs d’aérodromes…

Une très grosse victoire pour  le bien commun de tous les Canadiens! 

Article dans le courrier de Portneuf sur les changements à la loi et aussi sur les pressions que la COPA tente de faire pour empêcher ces changements qui protègent les citoyens riverains des aéroports. Nous, les citoyens devons donc faire contrepoids à ces tactiques.

«Il est primordial d’éviter que seuls les intérêts locaux priment quant au futur de l’aviation au Canada», avait averti le président de l’APBQ, Bernard Gervais, dans une lettre à la ministre des Transports, Lisa Raitt, avant l’adoption de la loi.

Moi je crois qu’il est plustôt primordial que les intérêts locaux priment sur tous les autres intérêts!

Voici le document sur les amendements proposés en questions:
http://wwwapps.tc.gc.ca/Saf-Sec-Sur/2/npa-apm/doc.aspx…

Et voici un courriel auquel vous pouvez écrire pour faire entendre votre voix concernant ces amendements: Coordonnées du CCRAC Avis #2013-014: carrac@tc.gc.ca

Et voici la page de la COPA qui incite ses membres à lutter contre VOS intérêts:
https://www.copanational.org/Newregaerodrome2015Fr.cfm

Le gouvernement fédéral se donne le pouvoir d’interdire l’aménagement ou l’agrandissement d’un aérodrome s’il en va de la sécurité ou de l’intérêt public.
COURRIERDEPORTNEUF.COM

Les lobbys pro-aviation sont frustrés ce matin.

Nouveaux changements à la Loi sur l’aéronautique venant tout juste d’être publiés: voir cet article dans le Soleil.

Les Lobby pro-aviation sont frustrés!

Le ministre fédéral des Transports a désormais le pouvoir d’interdire l’aménagement ou l’agrandissement d’un aérodrome s’il juge que son exploitation pourrait compromettre la sécurité aérienne ou n’est pas dans l’intérêt public. Les voisins s’en réjouissent, les pilotes privés sont fâchés.

J’ai comme ma petite idée que le cas de Neuville et la tenacité des neuvillois à lutter contre l’aérodrome de la discorde ne sont pas étrangers à ces changements.