Archives du Mois : février 2016

JUSQU’OÙ IRONT-ILS ?

Les attaques répétées d’André Arthur sur les ondes du 98.1 FM contre les citoyens et les élus de Neuville ont soulevées plusieurs questions.

Puis, suite au passage au 98.1 de Jean-Marc Carpentier, un gars de Montréal qui est promoteur et porte-parole de Neuville Aéro, les masques sont tombés.

Le conducteur d’autobus est en mission sur les ondes !

Pendant que des amis fictifs du groupe des promoteurs alimentent le vieux véhicule sur les ondes du conducteur, les promoteurs publient son message et profitent des calomnies proférées au micro, en ressortant des vieux communiqués pratiquement inconnus en ligne.

L’autobus en déroute frappe tout ce qui bouge à Neuville et fini par déraper !

Voici quelques malheureux exemples des dérapages véhiculés sur les ondes du 98.1 FM :

«Les citoyens de Neuville ont des cerveaux morts et sont des sans génies. Ils sont des pas bons et ils ne travaillent pas fort.» (André Artur au 98.1 FM) Lire la Suite

PROTOCOLE DE NEUVILLE, INQUIÉTUDES DU PUBLIC et RÉPONSES ERRONÉES DU MINISTÈRE DES TRANSPORTS DU CANADA.

Document obtenu via la loi de l’accès à l’information chez Transports Canada:

Pendant qu’André Arthur tente publiquement de ridiculiser l’ancien conseil de ville Neuville et mentionne qu’ils ont renié leur signature du Protocole, voici dans quelles conditions celui-ci avait été signé… «avec le couteau sous la gorge» comme le mentionnait à juste titre aux médias, le Pro-Maire de l’époque M. Albert Dubuc en janvier 2012.

Dans un document obtenu via la loi de l’accès à l’information chez Transports Canada regardez bien comment le ministère des Transports du Canada répond aux inquiétudes des élus suivant des vols d’hélicoptères au-dessus des zones habitées à Neuville, le 12 octobre 2011 (Juste avant la fameuse signature du dit Protocole) :

«Le site d’entrainement qu’ils utilisent (site actuel de l’aérodrome) se situe dans une zone dite non bâtie»…«il y a encore beaucoup de terres agricoles à Neuville, c’est l’endroit rêvé pour les écoles de pilotage.»

«En ce qui concerne l’implantation d’un aéroport dans votre municipalité, encore une fois, le site choisi est zoné non bâti et il n’y a rien dans le règlement de l’aviation canadien qui interdit aux propriétaires d’en faire un aéroport privé» (Voir document ci-joint A-1, obtenu via la loi de l’accès à l’information P. 200692) Lire la Suite

Dernière nouvelles : La CPTAQ POURSUIT SA LUTTE CONTRE NEUVILLE AÉRO !

Rappelons qu’en avril 2015, la Commission de protection du territoire agricole du Québec(CPTAQ) avait transmis un préavis d’infraction aux propriétaires de l’aérodrome de Neuville, leur reprochant de tenir des événements sociaux en zone agricole et d’avoir morcelé les terrains.

Selon des informations obtenues à la CPTAQ, les promoteurs avaient demandé de suspendre (temporairement) le préavis d’infraction et demander une audience publique.

Le 21 octobre dernier, la CPTAQ attendaient les promoteurs pour cette fameuse audience publique demandée par Neuville Aéro mais ceux-ci se sont désistés à la dernière minute (2-3 jours avant) et ils ont demandé une remise.

Soulignons que la dernière décision de la cour Supérieure a reconfirmé qu’une loi provinciale ou un règlement municipal valide peut être appliqué à une activité qui a lieu à un aérodrome ou une structure construite à un aérodrome car ils ne sont pas des aéroports. Lire la Suite

Chiffres farfelus et définition de “zone bâtie”.

Dans la croisade menée contre les élus de Neuville par André Arthur et ses amis, des chiffres complètement farfelus ont été avancés par le porte-parole de Neuville Aéro (un résident de Montréal), concernant les démarches juridiques de la municipalité.

Le premier procès initié par deux citoyens Neuville et l’Appel de celui-ci concernaient l’aérodrome privé de Neuville, la zone bâtie et sa décision. La ville n’était que mise en cause. (Nous soulignons)

Les 2 citoyens ont vu leur dossier renvoyé en cour fédérale à la demande du Procureur Général du Canada dans l’objectif de répondre aux 2 questions suivantes :

1. Une décision d’un fonctionnaire émise par un simple courriel peut-elle être considérée comme une décision officielle du ministre ?
2. Qu’est-ce qu’une zone bâtie pour le fédéral. Lire la Suite

ESPACE AÉRIEN LIMITÉ, DÉCISION CONTROVERSÉE, INTÉRÊT PUBLIC NÉGLIGÉ.

Selon des documents obtenus via la loi d’accès à l’information chez Transports Canada :

1. L’axe d’approche de la piste 06 Aéroport de Québec (CYQB) se trouve à 1400 pieds juste au-dessus l’aérodrome de Neuville !

2. L’aéroport international de Québec (CYQB) est situé à seulement 15km de la piste non contrôlé de Neuville.

3. À 3km à l’est de la piste de Neuville se trouve l’espace contrôlé de CYQB.

(Référence document Transports Canada p. 200658)

Normalement, selon le règlement de l’aviation canadien, article 602.96(4) : «Il est interdit à un aéronef en transit de survoler à moins de 2 000 pi au-dessus d’un aérodrome.» (Voir aussi TP 11541 ci-joint, section aéronefs en transit)

Il y a donc un manque a gagné de 600 pieds à l’aérodrome non contrôlé de Neuville et malgré la proximité de CYQB pour NAV Canada, il n’y a pas de problème. (Référence document Transports Canada p. 200035) Lire la Suite

INQUIÉTUDES ET PROBLÈMES DE SÉCURITÉ À L’AÉRODROME DE NEUVILLE,

Revenons sur un des 3 accidents survenus à l’aérodrome de Neuville en 2015. (Vous avez bien compris il y a bien eu 3 accidents en seulement un an à cet aérodrome privé, non contrôlé et carrément dangeureux!!!)

Suivant des documents obtenus par la loi sur l’accès à l’information au Bureau de la Sécurité des Transports (BST) et chez Transports Canada, l’écrasement du 16 mars 2015 soulève de grandes inquiétudes et de gros problèmes de sécurité.

INQUÉTUDES :

Les documents et rapport TSB A15Q0039 du BST (voir ci-joint) confirment que pour l’écrasement du 16 mars 2015 :

1. L’avion était couvert d’une couche de givre à la suite du passage d’un brouillard givrant.
2. L’appareil a décollé sans volet avec environ 150 litres de carburant.
3. Afin d’éviter des bâtiments droit devant, le pilote a amorcé un virage vers la droite.
4. L’appareil s’est écrasé dans des arbres à environ 100 mètres au nord de la piste.

INFRACTIONS AU RÈGLEMENT DE L’AVIATION CANADIEN (R.A.C) :

Lire la Suite