Archives du Mois : mars 2016

NEUVILLE, L’AÉRODROME LE PLUS DANGEREUX AU CANADA ?

«Attention…Possibilité de chevreuils sur la piste et à proximité.» Voilà ce Transports Canada souligne dans son bottin pour aérodrome pour Neuville.

Maintenant, en consultant les données disponibles chez Transports Canada (documents, rapports, enquêtes) on constate que depuis janvier 2012 à novembre 2015, il y a eu: 

  1. 3 quasi-collisions au décollage de l’aérodrome.
  2. 3 écrasements d’aéronefs à Neuville.
  3. Plusieurs plaintes et des milliers de vols au-dessus des zones habitées à moins de 1000 pieds.
  4. 20 évènements aéronautiques inscrits au Système de compte rendu quotidien des événements de l’aviation civile de Transports Canada (SCRQEAC).

Avec les données inscrites au SCRQEAC de Transports Canada (Point 4), un tableau comparatif d’infractions au règlement de l’aviation canadien (R.A.C) entre Neuville et 60 autres aérodromes, a été complété.

(Voir Tableau ci-joint)

Le graphique comparatif des aérodromes/infractions aux articles R.A.C 601.06, R.A.C 601.07, R.A.C 601.08,R.A.C 601.09 (Intrusion dans un espace contrôlé sans autorisation préalable) obtenus pour janvier 2012 à novembre 2015 dresse un constat sans équivoque.

Pour les 60 aérodromes observés, un total cumulé de : 4 Intrusions/Infractions.

ET

Pour l’aérodrome privé de Neuville à lui seul, un total de : 7  Intrusions/Infractions.

Neuville est de loin, l’endroit au Québec où il se produit le plus d’infractions liées aux intrusions dans un espace aérien contrôlé sans autorisation.

Ce sont des faits très troublants car ces infractions répétées sont non seulement très lourdes de gestion pour les autorités mais aussi, elles nuisent fortement au niveau de sécurité aérienne !

Aérodrome Neuville : Champion des Intrusions/Infractions pour le Québec mais possiblement aussi premier pour tout le Canada.(À valider)*

Nous sommes persuadé que la trop grande proximité de Jean-Lesage et l’espace aérien restreint de l’aérodrome privé de Neuville sont au cœur des problèmes de sécurité aérienne.

Intérêt public ignorés, impacts fauniques jamais considéré et maintenant ces malheureux faits indéniables.

Rappelons-nous le dernier rapport Intrusion/Infraction :

«Au départ de Québec/Neuville (CNV9)…un Aerospatiale AS 350 B-2 (C-GNOB) exploité par Héli-Horizon a traversé l’approche de la piste 06 à Québec/Jean Lesage (CYQB)… alors qu’un de Havilland DHC-8-400 exploité par Jazz (JZA8912), de Toronto (CYYZ), ON, à Québec/Jean Lesage (CYQB), QC, était en finale piste 06.» (Rapport Transports Canada # 2015Q2149)

Avons-nous là un dossier très mal évalué et négligé par le ministère de Transports ? … À vous de juger.

Est-ce que Transports Canada va reprendre ses esprits et réaliser que le niveau de sécurité à Neuville est inacceptable avant qu’un autre accident se produise ?

*Une cinquantaine d’aérodromes privés hors Québec ont été aussi évalués et il semble que le cas de Neuville soit unique et vraiment exceptionnel !  

Les amis de Neuville Aéro à Mascouche qui veulent reproduire leur stratagème.

Les Citoyens et les élus de Mascouche/Terrebonne ne veulent rien savoir du nouvel aérodrome projeté sur leur territoire.

Actuellement, les citoyens ne savent même pas si c’est l’aéroport certifié de Mascouche qui va être relocalisé 2 kilomètres plus loin, avec l’aide et la supervision du Fédéral car du côté du ministère de Transports Canada…c’est SILENCE RADIO!

Rappelons que pour les aérodromes privés, contrairement aux aéroports certifiés comme celui de Mascouche, aucune autorisation, ni aucun permis du Fédéral n’est nécessaire. Durant les travaux le Fédéral n’intervient pas !

De plus, pour les aérodromes privés comme celui de Neuville, les promoteurs ne sont pas obligés de suivre les recommandations de sécurité de Transports Canada.

Bref, un gros dossier d’intérêt public remplis de questions sans réponses, qui ressemble étrangement à celui de Neuville !

ÉCRASEMENTS, INCIDENTS, INFRACTIONS,TRANSPORTS CANADA RESTE IMPERTURBABLE

En consultant les informations disponibles chez Transports Canada, on réalise que depuis le 1 janvier 2012 à Neuville, il y a eu :

3 quasi-collisions évitées de justesse au départ de l’aérodrome non contrôlé de Neuville, selon les documents de Transports Canada.

1. « Gaffe face à face évité de justesse» (2013-12-14) Voir capture d’écran ci-joint

2. Rapport d’incident (SCRQEAC) Transports Canada, numéro 2014Q2098 (2014-11-15)
3. Enquête Transports Canada, numéro N5504-86711 (2015-04-15)

3 écrasements (accidents avec dommages importants), selon les rapports du Bureau Sécurité des Transports (BST) transmis à Transports Canada.

1. Rapport BST ‪#‎A14Q0170‬ (2014-11-15) : «L’appareil venait de décoller de la piste 24 …le moteur (Avco Lycoming O-320-E2A) a subi une perte de puissance totale… le moteur s’est arrêté de nouveau…L’appareil a subi des dommages importants»

2. Rapport BST ‪#‎A15Q0169‬ (2015-03-16) : «l’appareil a décollé sans volet avec environ 150 litres de carburant…l’avion était couvert d’une couche de givre à la suite du passage d’un brouillard givrant… Afin d’éviter des bâtiments droit devant, le pilote a amorcé un virage vers la droite…l’appareil s’est écrasé dans des arbres…L’appareil a subi des dommages importants»

3. Rapport BST #A15Q0169 (2015-11-16): «…à l’atterrissage, l’appareil a quitté la surface de la piste et a terminé sa course dans un fossé…L’appareil a subi des dommages importants.» Lire la Suite

UN NIVEAU DE SÉCURITÉ DÉFAILLANT ?

Pour l’aérodrome privé de Parkland en Alberta, le ministère a exigé un plan de de gestion de la faune et la mise en œuvre un système de gestion de la sécurité parce que :

1. Le site n’avait pas accès à l’aqueduc municipal.
2. Il y avait une résidence à 500 mètres du site.
3. Il y avait un sanctuaire d’oiseaux à 5 km du site.

Maintenant, Parkland est un Aéroport en règle et il respecte toutes les recommandations de sécurité du ministère des Transports du Canada. Pour le ministère, il s’agissait d’une question d’intérêt public, l’aérodrome devait être certifié!

Pendant ce temps à l’Aérodrome privé de Neuville avec :

1. Un site qui n’a toujours pas accès à l’aqueduc municipal.
2. Une résidence à 200 mètres du site et dans l’axe de la piste.
3. Un sanctuaire d’oiseaux à 3 km du site. (Péril aviaire élevé selon T.C)
4. Un espace aérien non contrôlé à 3 km de celui de Jean-Lesage qui lui est contrôlé.
5. Un espace aérien très limité et directement sous l’axe d’approche 06 de Jean-Lesage.
6. Un parc pour enfant sous les circuits de vol (VFR) de l’aérodrome à 2.8 km du site.
7. Un centre de collecte de déchets putrescibles (dépotoir à ciel ouvert) à moins de 8 km du site. (Péril aviaire élevé selon Transport Canada)
8. Un cours d’eau réglementé par la MRC sous la piste.
9. Des champs de maïs à moins de 1 km du site. (Péril aviaire modéré selon Transport Canada)
10. Une marina à 2.8 km du site. (Péril aviaire modéré selon Transport Canada)
11. Possibilité de présence de chevreuil sur la piste et à proximité.
(Voir ci-joint, Supplément de vol-Canada du ministère-CNV9/Aérodrome Neuville) Lire la Suite