Archives de Catégorie : accident

NEUVILLE, L’AÉRODROME LE PLUS DANGEREUX AU CANADA ?

«Attention…Possibilité de chevreuils sur la piste et à proximité.» Voilà ce Transports Canada souligne dans son bottin pour aérodrome pour Neuville.

Maintenant, en consultant les données disponibles chez Transports Canada (documents, rapports, enquêtes) on constate que depuis janvier 2012 à novembre 2015, il y a eu: 

  1. 3 quasi-collisions au décollage de l’aérodrome.
  2. 3 écrasements d’aéronefs à Neuville.
  3. Plusieurs plaintes et des milliers de vols au-dessus des zones habitées à moins de 1000 pieds.
  4. 20 évènements aéronautiques inscrits au Système de compte rendu quotidien des événements de l’aviation civile de Transports Canada (SCRQEAC).

Avec les données inscrites au SCRQEAC de Transports Canada (Point 4), un tableau comparatif d’infractions au règlement de l’aviation canadien (R.A.C) entre Neuville et 60 autres aérodromes, a été complété.

(Voir Tableau ci-joint)

Le graphique comparatif des aérodromes/infractions aux articles R.A.C 601.06, R.A.C 601.07, R.A.C 601.08,R.A.C 601.09 (Intrusion dans un espace contrôlé sans autorisation préalable) obtenus pour janvier 2012 à novembre 2015 dresse un constat sans équivoque.

Pour les 60 aérodromes observés, un total cumulé de : 4 Intrusions/Infractions.

ET

Pour l’aérodrome privé de Neuville à lui seul, un total de : 7  Intrusions/Infractions.

Neuville est de loin, l’endroit au Québec où il se produit le plus d’infractions liées aux intrusions dans un espace aérien contrôlé sans autorisation.

Ce sont des faits très troublants car ces infractions répétées sont non seulement très lourdes de gestion pour les autorités mais aussi, elles nuisent fortement au niveau de sécurité aérienne !

Aérodrome Neuville : Champion des Intrusions/Infractions pour le Québec mais possiblement aussi premier pour tout le Canada.(À valider)*

Nous sommes persuadé que la trop grande proximité de Jean-Lesage et l’espace aérien restreint de l’aérodrome privé de Neuville sont au cœur des problèmes de sécurité aérienne.

Intérêt public ignorés, impacts fauniques jamais considéré et maintenant ces malheureux faits indéniables.

Rappelons-nous le dernier rapport Intrusion/Infraction :

«Au départ de Québec/Neuville (CNV9)…un Aerospatiale AS 350 B-2 (C-GNOB) exploité par Héli-Horizon a traversé l’approche de la piste 06 à Québec/Jean Lesage (CYQB)… alors qu’un de Havilland DHC-8-400 exploité par Jazz (JZA8912), de Toronto (CYYZ), ON, à Québec/Jean Lesage (CYQB), QC, était en finale piste 06.» (Rapport Transports Canada # 2015Q2149)

Avons-nous là un dossier très mal évalué et négligé par le ministère de Transports ? … À vous de juger.

Est-ce que Transports Canada va reprendre ses esprits et réaliser que le niveau de sécurité à Neuville est inacceptable avant qu’un autre accident se produise ?

*Une cinquantaine d’aérodromes privés hors Québec ont été aussi évalués et il semble que le cas de Neuville soit unique et vraiment exceptionnel !  

ÉCRASEMENTS, INCIDENTS, INFRACTIONS,TRANSPORTS CANADA RESTE IMPERTURBABLE

En consultant les informations disponibles chez Transports Canada, on réalise que depuis le 1 janvier 2012 à Neuville, il y a eu :

3 quasi-collisions évitées de justesse au départ de l’aérodrome non contrôlé de Neuville, selon les documents de Transports Canada.

1. « Gaffe face à face évité de justesse» (2013-12-14) Voir capture d’écran ci-joint

2. Rapport d’incident (SCRQEAC) Transports Canada, numéro 2014Q2098 (2014-11-15)
3. Enquête Transports Canada, numéro N5504-86711 (2015-04-15)

3 écrasements (accidents avec dommages importants), selon les rapports du Bureau Sécurité des Transports (BST) transmis à Transports Canada.

1. Rapport BST ‪#‎A14Q0170‬ (2014-11-15) : «L’appareil venait de décoller de la piste 24 …le moteur (Avco Lycoming O-320-E2A) a subi une perte de puissance totale… le moteur s’est arrêté de nouveau…L’appareil a subi des dommages importants»

2. Rapport BST ‪#‎A15Q0169‬ (2015-03-16) : «l’appareil a décollé sans volet avec environ 150 litres de carburant…l’avion était couvert d’une couche de givre à la suite du passage d’un brouillard givrant… Afin d’éviter des bâtiments droit devant, le pilote a amorcé un virage vers la droite…l’appareil s’est écrasé dans des arbres…L’appareil a subi des dommages importants»

3. Rapport BST #A15Q0169 (2015-11-16): «…à l’atterrissage, l’appareil a quitté la surface de la piste et a terminé sa course dans un fossé…L’appareil a subi des dommages importants.» Lire la Suite

INQUIÉTUDES ET PROBLÈMES DE SÉCURITÉ À L’AÉRODROME DE NEUVILLE,

Revenons sur un des 3 accidents survenus à l’aérodrome de Neuville en 2015. (Vous avez bien compris il y a bien eu 3 accidents en seulement un an à cet aérodrome privé, non contrôlé et carrément dangeureux!!!)

Suivant des documents obtenus par la loi sur l’accès à l’information au Bureau de la Sécurité des Transports (BST) et chez Transports Canada, l’écrasement du 16 mars 2015 soulève de grandes inquiétudes et de gros problèmes de sécurité.

INQUÉTUDES :

Les documents et rapport TSB A15Q0039 du BST (voir ci-joint) confirment que pour l’écrasement du 16 mars 2015 :

1. L’avion était couvert d’une couche de givre à la suite du passage d’un brouillard givrant.
2. L’appareil a décollé sans volet avec environ 150 litres de carburant.
3. Afin d’éviter des bâtiments droit devant, le pilote a amorcé un virage vers la droite.
4. L’appareil s’est écrasé dans des arbres à environ 100 mètres au nord de la piste.

INFRACTIONS AU RÈGLEMENT DE L’AVIATION CANADIEN (R.A.C) :

Lire la Suite

Un troisième accident en un an à l’aérodrome de Neuville!

Un rapport du BST (référence #‎A15Q0169‬) inscrit en décembre dernier au SCRQEAC de Transports du Canada indique qu’il y eu un troisième accident en 1 an à l’aérodrome de Neuville (CNV9), car l’accident s’est produit le 16 novembre 2015 !

Personne ne connait la gravité réelle des dommages sur l’environnement et si les bonnes actions ont été prises dans les circonstances car les autorités compétentes en la matière n’ont pas été avisées par les exploitants de Neuville.

Selon le BST, un Cessna datant de 1946 a quitté la surface de la piste lors de l’atterrissage et a terminé sa course dans un fossé. Le pilote, seul à bord, n’as pas été blesse. L’appareil a subi des dommages importants.

Le BST a été avisé mais les services d’incendie, la police et la municipalité de Neuville, n’ont pas été avisés !

Une absence de collaboration de la part des exploitants déplorable et un niveau de sécurité à l’aérodrome non contrôlé…très questionnable.

Encore un écrasement à l’aérodrome de Neuville ce matin.

Encore un écrasement à l’aérodrome de Neuville ce matin (ça fait 2 en aussi peu que 4 mois). Les occupants de la maison en bout de piste qui ont été forcés d’endurer une piste de décollage enlignée sur leur maison à moins de 200 mètres l’ont encore échappé bel! À quand la démolition de cet aérodrome, véritable danger publique?

Radio-Canada dit qu’il n’y aucun blessé mais d’autres médias font part de blessés, qui peuvent d’ailleurs être vus en civières sur plusieurs photos. Le même média parle aussi d’un atterrissage forcé, mais il s’agit bien d’un écrasement: l’avion semble une perte totale…

Désinformation à la Neuville Aéro.

Pour faire suite à la prétendue désinformation relaté dans le Courrier de Portneuf par Jean-Marc Carpentier pour Neuville Aéro.

Il est totalement faux de dire qu’un petit avion NE SERAIT PAS «passé à quelques mètres du toit» d’une résidence.

La preuve est là sous nos yeux comme en témoigne une photo de la vidéo prise quelques secondes avant l’écrasement du 15 novembre dernier.

N.B : Sur la vidéo intégrale qui a été acheminé aux autorités compétentes, on peut même entendre le moteur connaitre des ratés.

Est-ce que J-M Carpentier qui réside à Montréal, est au courant que des aéronefs passent au-dessus d’une résidence habitée, parce qu’elle se trouve directement dans l’axe de piste construite en 2012, à Neuville?

Est-ce que J-M Carpentier permettrais qu’un de ses proches subisse un pareil traitement ?

Tout ce stress engendré par cette nuisance inutile et qui porte atteinte de façon déraisonnable à la santé, sécurité et au confort d’honnêtes citoyens, est inacceptable!

Comme M. Francoys Drolet le disait judicieusement :

«la désinvolture de certains pilotes et promoteurs qui minimisent cet incident laisse entrevoir qu’ils n’ont rien compris au fait que les autres ne veulent peut-être pas courir leurs risques à eux…»

Encore une fois, merci aux pilotes et bénévoles des Ailes Québécoises qui ont choisi une pratique sécuritaire de l’aviation, DANS LE PLUS GRAND RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT!

 

Des étudiants de 14 ans peuvent piloter seuls!

Saviez-vous que de jeunes étudiant(e)s pilotes de seulemnent  14 ans peuvent légalement se pratiquer à voler seuls? Il y en une de 17 ans qui vient de s’écraser presque sur une maison à Longueuil. Les gens consternés se demande comment une si jeune étudiante pouvait voler seule? Bienvenue dans le merveilleux monde laxiste de l’aviation où la plupart des lois n’ont pas à être respectées et où le manque de contrôle est flagrant!

Un autre accident d’avion évité de justesse à Neuville.

L’aérodrome privé et non contrôlé de Neuville ne respecte pas les recommandations de sécurité de Transports Canada contenu dans les documents du ministère # TP 1247 #TP 13549 et # TP 11500.

Transports Canada a déjà répondu publiquement que, ce ne sont que des recommandations, pas des règlements donc les promoteurs de Neuville n’ont pas l’obligation de les respecter!

Le ministère prétends qu’il n’y a pas d’enjeu de sécurité à Neuville et cela, malgré le fait que leurs recommandations de sécurité sont non respectées. En effet, il y a bien une maison en bout de piste (à moins de 200 mètres), un sanctuaire pour oiseaux aquatiques de Canard illimité (à moins de 2.5 km) , un dépotoir (à moins de 8 km), des champs de maïs (directement à côté) et autres.

Le 10 juin dernier, nous avons eu un bel exemple de la présence du PÉRIL AVIAIRE  à l’aérodrome non contrôlé de Neuville et un malheureux accident a été encore une fois, évité de justesse! Lire la Suite

Sécurité et intérêt public à Neuville, voici les faits!

Face à face évité de justesse à l’aéroport de Neuville, l’insouciance du ministère des Transports du Canada provoque de l’inquiétude.

Les résidents des zones habités de Neuville, qui demeurent et vivent chaque jour dans une zone dite ‘’non Bâtie’’ par un fonctionnaire de Transports Canada, sont très inquiets!

En effet, atterrissage d’urgence, entrée non autorisée dans l’espace aérien de CYQB (Jean-Lesage) et autres… le nombre d’incidents (CADORS) chez Transports Canada dans les environs de Neuville a littéralement explosé  depuis l’arrivée de l’aérodrome privé et non contrôlé CNV9 (Aéroport Neuville).

Le dernier en liste et non le moindre, est un face à face éviter de justesse le 14 décembre 2013, sur la piste non contrôlé de l’Aéroport Neuville. Lire la Suite

Encore un accident en bout de piste.

En bout de piste c’est là que se produise tous les problèmes comme disait l’autre. Alors pourquoi à Neuville a-t-on laissé des promoteurs construire un aéropôrt en enlignant leur piste directement sur une maison à très courte distance qui était là depuis au moins 20 ans? Imaginez un peu qu’un accident comme celui d’Inverness se produise à Neuville. L’aéroport de Neuville doit fermer le plus tôt possible!

http://www.courrierfrontenac.qc.ca/Faits%20divers/2013-08-19/article-3356441/strongAccident-davion-a-Invernessstrong/1

Un résumé des 10 derniers jours

Donc pour résumer le bilan des écrasements au décollage ou atterrissage de petits avions des derniers 10 jours au Canada:

Le 30 juin dernier, un écrasement s’est produit à quelques dizaines de mètres de la piste de décollage de l’aéroport de Saint-Mathieu-de-Beloeil.

Le 8 juillet, en Colombie-Britannique, deux personnes tuées dans un écrasement de petit avion dans un terrain de soccer adjacent à l’aéroport peu après son décollage.

Ce matin 10 juillet, écrasement d’un petit avion en bout de piste selon Radio-Canada (ou au milieu de la piste selon La Presse) à l’aéroport de Sherbrooke faisant un blessé grave (on ne sait pas encore si c’est au décollage ou à l’atterrissage).

(Et je ne parlerai même pas de l’accident de Gaston Lepage le 9 juin dernier, dû à un ennui de moteur.)

Ces trois accidents de petits avions qui se seraient produits au pays dans les derniers 10 jours se sont tous produits tout près de la piste démontrant, selon mon opinion, combien il est insensé de construire une piste tout près d’une maison comme à Neuville (où la maison de mes parents se retrouve maintenant à 251 mètres du bout de la piste grâce aux promoteurs qui ne voulaient rien de savoir d’orienter leur piste autrement).

Et voici un vidéo du président de l’AQTA (ass. Québécoise des transporteurs aériens) M. Éric Lippé qui dit lui-même qu’il ne voudrait sûrement pas habiter dans un axe de piste car c’est là que se retrouve tous les problèmes.

Encore un autre accident en bout de piste ce matin