Archives de Catégorie : APBQ

Témoignages contradictoires de l’APBQ

L’APBQ, l’association des aviateurs et pilotes e brousse du Québec y est allé d’un témoignage pour le moins contradictoire à l’émission La Facture au sujet de l’aéroport de Neuville. M. Jonathan Beauchesne, comptable de profession et trésorier de cette association a dit ceci:

“La nuisance sonore ne sera pas si terrible, c’est seulement quelques avions qui vont être là, qui vont être basés à Neuville…”


Et pourtant le 5 janvier 2012, Neuville Aéro rendait publique sur leur site web ce communiqué d’appui à leur projet de l’APBQ pour le moins contradictoire avec ce qu’on entend de Jonathan Beauchesne:

“Cet aérodrome n’est pas un caprice, mais répond à un besoin urgent pour la région. En effet, depuis quelques années, l’aéroport international Jean-Lessage (CYQB) se concentre de plus en plus sur sa vocation commerciale. Les projections de vols commerciaux et de passagers risquent de signifier, à terme, la disparition de l’aviation générale à cet aéroport, à l’instar du sort qui lui a été réservé à l’aéroport international Pierre-Elliott Trudeau. À l’heure actuelle, L’association « Les Ailes Québécoises », qui regroupe plusieurs pilotes privés de Québec et des environs, est installée sur un terrain de CYQB
qui est de plus en plus convoité. Où ses membres pourront-ils continuer leurs activités si cet aéroport ne peut ou ne veut plus les accueillir ? Sans un nouvel aéroport à proximité, l’aviation générale serait fortement menacée dans la région de Québec, haut lieu de l’aéronautique en Amérique du Nord. Il ne faut pas oublier que l’aviation est une source importante de motivation pour les jeunes. Si l’école de pilotage de CYQB devait fermer, il deviendrait difficile pour les jeunes d’amorcer une carrière en aviation. De plus, le groupe de recherche et sauvetage SERABEC de Québec est bien organisé et dépend de la survie des « Ailes Québécoises » ou de la présence d’un autre aérodrome. Cela est sans compter les impacts sur le tourisme : de nombreux pilotes font escale chaque semaine à Québec afin de visiter la ville.”

AVIATEURS ET PILOTES DE BROUSSE DU QUÉBEC
207-3509, boul. de La Concorde Est Laval (Québec) H7E 2C6
Tél : (450) 936-4422 Ligne sans frais 1 (877) 317-2727
Site Web : www.apbq.com – courriel : secretariat@apbq.com

Cette lettre fut signée par le même Jonathan Beauchesne. Si l’aéroport de Neuville répondait à un besoin urgent de déménager l’aviation générale hors de Jean-Lesage et de faire des écoles de pilotages, peut-on parler de seulement quelques avions? On sait tous que Neuville Aéro a tout fait pour convaincre le club les Ailes Québécoises de déménager  de Jean-Lesage vers leur aéroport à Neuville, on parlait déjà d’environ 70 avions?… C’est déjà pas mal plus que quelques avions.

Et M. Beauchesne dit aussi ceci en qualifiant la façon de faire des promoteurs de l’aéroport de Neuville:

Selon l’APBQ, l’aéroport de Neuville a été fait de façon à minimiser les nuisances pour les populations environnantes. M. Beauchesne semble oublier que la piste de l’aéroport de Neuville a été construite de façon à l’enligner sur une maison qui se retrouvera dans l’axe à quelques centaines de mètres seulement. Moi je crois que le site de l’aéroport a plutôt été choisi pour qu’il soit plus facile d’accès aux pilotes et ce en ignorant totalement l’avis des populations environnantes qui rappelons-le sont en grande majorité contre l’emplacement de cet aéroport.