Archives de Catégorie : CFS

La liberté de voler… Neuville!

Depuis Janvier 2011, Neuville est devenue objet de convoitise pour l’implantation d’un aéroport. Un individu a fait part de son intention d’acquérir une terre pour y implanter un aérodrome privé aux autorités de Neuville. Les autorités de la ville lui ont signifié un refus net et absolu. Nous n’avons jamais ré-entendu parler de lui. Puis un autre groupe de promoteur plus tenaces se sont présenté au cours de 2011…

Nul ne sait encore aujourd’hui si le territoire de la municipalité couvert par l’espace aérien d’Aéroport Neuville (immatriculé CNV9), est considéré comme une zone bâtie par les autorités fédérales. Selon nos informations, il semblerait que personne ne s’entend là-dessus à Ottawa. Une chose est certaine : Chaque citoyen de Neuville est convaincu qu’il s’agit d’une zone bâtie puisqu’ils y habitent!

Le résultat de ce fouillis administratif et politique a permis à des promoteurs d’implanter un aéroport privé à Neuville sans aucun permis et autorisation d’aucune autorité municipale, provinciale ou fédérale!

Voici une chronologie des évènements pour nous aider à mieux comprendre l’ensemble du dossier et nous vous laissons le soin de tirer vos propres conclusions.  Lire la Suite

Un protocole impossible à respecter?

Tel que spécifié au Protocole d’Entente de Neuville, Neuville Aéro, avait l’obligation de :

Article 2 : fixé le plancher de vol à 1350 pieds ASL pour diminuer les inconvénients et nuisances.

Article 5 : Mettre en place les procédures de vols à 1350 pieds ASL pour les circuits de vols au Nord.

Article 9.7 : D’intégré promptement au Supplément de Vol Canadien (CFS) les dispositions et procédures pertinentes contenues au présent Protocole selon la Règlementation de l’Aviation Canadien (RAC)

Le Protocole de Neuville a été mise en place parce que les autorités de la ville ne pouvaient pas empêcher le projet des promoteurs, il visait principalement l’encadrement des nuisances avec un PLANCHER de vol de 1350 pieds ASL ce qui voulait dire 1350 pieds minimum au-dessus de la mer. Aujourd’hui, il semble que Transports Canada, Nav Canada et les promoteurs n’entendent pas et/ou ne peuvent  tout simplement pas respecter l’Entente Protocolaire car le CFS exige un PLAFOND de 1300 pieds.

Aussi les clients de Neuville Aéro vont enfreindre le RAC 602.14 si ils empruntent les circuits au Nord de l’autoroute 40.

Le nombre de décibels émis de ces aéronefs (Avion à piston, Hélicoptère) qui volent actuellement à environ 500-900 pieds, sont nettement au-dessus du seuil de tolérance de l’humain.

Les familles qui vivent dans les centaines de résidences au Nord de l’autoroute 40 ne pourront pas tolérer de telles nuisances sonores. Des recours collectifs sont donc à prévoir dans un avenir prochain.

Et dire que la  mission première de Transports Canada est de favoriser un Transports Aérien sécuritaire et respectueux de l’Environnement.

La description publiée de l’aéroport de Neuville.

Voici comment dans le CFS (la publication officielle de référence pour la planification et le bon déroulement des opérations aériennes)  Transports Canada et NAV CANADA présentent la population au Nord de l’Autoroute 40. Ils laissent sous-entendre dans ce bottin qu’il y très peu ou pas de maison au Nord de la 40. Si on grossie l’image du CFS, il y a des petits carrés qui représentent des maisons. On y voit la maison dans l’axe de la piste, la maison de la famille Dozois et, sur le chemin du Lac, 6 maisons… Or, il y a pourtant bien 28 Maisons dans ce quartier et non 6.

 

On peut remarquer que les aéronefs de l’aéroport de Neuville Aéro fonctionnent en mode VFR, vol à vue (Visual Flight Rules) ce qui veut dire que les pilotes doivent faire le repérage visuel de la piste avant d’atterrir. Ils devraient par conséquent survoler la zone Chemin du Lac pour ce faire.

On remarque aussi que les circuits ne doivent pas excéder 1300 pieds ASL qui est donc le PLAFOND maximum des circuits de vols. Cela est tout à fait incompatible avec les 1350 pieds de PLANCHER prévu au Protocole signé avec la ville!

Nous avons validé chez Transports Canada et il n’y a pas d’erreur, la piste est déjà à 314 pieds ASL, ce qui laisse seulement un espace aérien de 986 pieds. Selon toute vraisemblance, l’aéroport de Neuville est trop proche de Jean-Lesage.

Voici maintenant ci-dessous un graphique qui donne une meilleure idée du nombre de maisons au nord de l’aéroport.